Idées de lune de miel bon marché : où aller pour économiser de l’argent ?

Qui a dit que la lune de miel devait toujours être un voyage exclusif et coûteux ? Voici quelques idées pour un voyage de noces à bas prix : les meilleures solutions et destinations et où aller pour économiser un peu.

En fait, il n’est pas toujours nécessaire de penser à la Polynésie pour trouver une mer merveilleuse et non contaminée.

Comment économiser de l’argent sur votre lune de miel ?

Il est évident que pour économiser de l’argent sur les voyages de noces, il faut tenir compte de certaines variables et de certains compromis :

1) La période :

En août, les avions sont pleins et, par conséquent, plus chers.

2) La solution d’hébergement :

Souvent, pour les voyages de noces, les forfaits des principales agences promeuvent des hôtels luxueux avec tout le confort, mais souvent sans ce qu’on appelle ” l’âme ” d’un lieu. Il existe des destinations où le luxe est banni, mais vous serez peut-être encore plus sauvage et entouré par la nature : en bref, la cabane classique … mais sur la plage.

3) L’organisation :

Les catalogues des principaux voyagistes que vous trouvez en agence comportent souvent des propositions standard et, comme nous l’avons dit plus haut, “standard” pour une lune de miel équivaut à “bel hôtel”. Vous pouvez contacter un conseiller en voyages pour avoir une idée de l’itinéraire ou une proposition correspondant à votre budget. On a, par exemple, tendance à éviter les grandes chaînes hôtelières pour privilégier les petits hôtels de charme, où on a peut-être séjourné personnellement, qui garantissent une atmosphère familiale et accueillante et, dans tous les cas, une bonne attention aux détails, même à des prix raisonnables.

Lune de miel au Japon : la tendance du moment

Le Japon connaît une nouvelle jeunesse et est également de plus en plus apprécié pour sa situation stratégique, qui permet de combiner des séjours balnéaires dans différents endroits de rêve. De nombreux couples sont effrayés par les prix d’un voyage au Japon, le pays ayant la réputation d’être très cher.

On ne veut pas démolir complètement ce mythe, mais avec une bonne organisation et un peu d’expérience, vous pouvez choisir des installations et des opérateurs qui vous permettent de limiter le prix.

Voici un exemple d’itinéraire au Japon.

Lune de miel – Aventure et mer : la combinaison parfaite

En général, les couples en lune de miel recherchent des destinations qui leur permettent de combiner une semaine de tourisme avec quelques jours en mer.

Dans ce cas également, il y a deux destinations qui ont une mer vraiment de rêve, mais des prix définitivement contenus par rapport aux Maldives blasonnées : les Philippines et Cuba.

Les Philippines sont un archipel d’îles pour tous les besoins et tous les budgets qui reste à découvrir, mais qui saura convaincre les voyageurs ayant en tête des plages blanches non bondées.

Cuba offre des plages tropicales classiques, dignes d’une carte postale, notamment dans ses nombreux Cayos (petites îles).

Elle a aussi la particularité d’offrir un type d’hébergement particulier : il y a peu d’hôtels de luxe et le niveau n’est pas si élevé. Ceux qui se rendent à Cuba choisissent donc souvent les Case Particular, qui sont de petites pensions de famille gérées par des familles locales, qui mettent les chambres de leur maison à disposition des touristes (un Airbnb ante litteram en somme). Les chambres ne sont pas luxueuses, mais la simplicité est compensée par l’accueil chaleureux, enveloppant et rugissant des familles cubaines.

Cuba possède cependant, en plus de la mer, de belles villes coloniales à visiter et une histoire particulière, à découvrir avec un circuit itinérant.

Découvrez ici une solution pour un itinéraire un peu inhabituel, qui touche la partie orientale de Cuba avec la ville de Santiago.

Pour ceux qui détestent les circuits et ne veulent profiter que de la mer, on retient que les Seychelles sont une option polyvalente (dans le sens où l’on peut passer de la b

Bali : le luxe à bas prix

Bali répond au stéréotype de la lune de miel avec des villas de rêve et des hébergements à essayer une fois dans sa vie, mais en faisant un clin d’œil au portefeuille.

Près d’Ubud, il est possible de louer des villas avec piscine à des prix ridicules. De là, il est possible de partir pour des excursions en voiture privée avec chauffeur (donc avec un maximum de confort) vers les plus beaux endroits de l’île : temples, rizières, chutes d’eau. La destination suivante est Seminyak, une station balnéaire, caractérisée par des hébergements de style zen et asiatique et des petits restaurants en bord de mer.

Voici également une idée d’itinéraire pour Bali.

Afrique : la lune de miel la plus romantique

Ceux qui me suivent connaissent mon amour viscéral pour les paysages africains et la charge d’émotions qu’on sait toujours transmettre.

Sans surprise, on a choisi de passer notre lune de miel en Namibie et au Botswana. Bien que ces deux dernières destinations ne soient pas exactement à bas prix, pour ceux qui veulent goûter un morceau des espaces illimités et de la nature africaine, il existe quelques options : le Kenya et l’Afrique du Sud, chacun avec ses propres modalités.

Au Kenya, vous pouvez combiner quelques jours de safari organisé avec votre chauffeur personnel dans le Tsavo avec une période de détente dans l’un des nombreux resorts ou petits hôtels de la côte. Voici un exemple d’itinéraire au Kenya entre safari et mer.

Si vous recherchez une aventure en voiture, vous pouvez choisir l’Afrique du Sud. Conduire en Afrique du Sud est facile : une fois que vous avez surmonté la difficulté initiale de conduire à gauche, les routes principales sont toutes bien entretenues et signalisées. L’Afrique du Sud est un pays aux normes d’hygiène occidentales. Vous trouverez beaucoup d’hôtels et de structures, suggestives et parfois panoramiques, à des prix un peu plus bas qu’en Europe (évidemment selon les endroits, car même en Afrique du Sud, qui le veut, peut se permettre le caprice de séjourner dans des réserves privées romantiques et coûteuses où l’on se sent comme un roi ou de toute façon un riche colonialiste anglais).

En revanche, les safaris en Afrique du Sud sont tout à fait accessibles : le parc Kruger, l’un des plus grands et des plus célèbres, peut être visité en voiture. Si les installations intérieures sont spartiates, vous trouverez à Phalaborwa, la ville située près de l’une des principales entrées du parc, de très belles maisons d’hôtes et des hôtels de charme.

L’Afrique du Sud autorise également les safaris “sans paludisme” (au cas où vous penseriez déjà à profiter de votre lune de miel pour agrandir votre famille), comme vous pouvez le voir sur l’itinéraire proposé.

Pour ceux d’entre vous qui ont été ravis d’entendre parler de l’Afrique, voici quelques ressources sur le coût d’un safari africain et les endroits où aller.

Des lunes de miel alternatives ? Tour de l’Australie en camping-car

Faites-vous partie de ceux qui recherchent quelque chose de moins évident pour votre “voyage d’une vie” ?

Pourquoi ne pas tenter un véritable voyage d’aventure sur la route ? Un voyage de 14 jours d’Adélaïde à Darwin dans un camping-car entièrement équipé : testez dès maintenant votre capacité à vivre ensemble dans de petits espaces.

Rien que vous deux et l’Outback australien : deux cœurs… et un camping-car pour une aventure unique.

De cette manière, les coûts sont moins élevés que pour les circuits classiques en Australie.

Lune de miel et volontariat.

On a constaté (avec joie) que ces derniers temps, de nombreux jeunes mariés utilisent le temps disponible pour la licence de mariage pour vivre une expérience spéciale, une de ces expériences uniques dans une vie : une période de travail bénévole en contact étroit avec une communauté en développement.

Il existe de nombreuses organisations à but non lucratif qui gèrent ou financent des projets à l’étranger et qui accueillent des volontaires pour des périodes plus ou moins longues. On  vous raconte ici notre expérience de volontariat en Afrique, en Ouganda.

Habituellement, le coût du vol et une petite contribution au projet pour la nourriture sont payés par ceux qui partent (cela dépend évidemment des conditions de l’organisation avec laquelle vous partez).